# INFOS COVID 19

 

Suite à l'annonce du Gouvernement du reconfinement jusqu'au 1er décembre 2020, l'ensemble de nos 18 B. A. T est fermé au public.
L'accueil téléphonique, le traitement des mails, seront assurés pendant cette période :
Du Lundi au Vendredi 9h-12h / 14h-17h

Retrouvez-nous également sur les réseaux sociaux, restez connectés! 
Nous restons mobilisés pour vous accompagner,

N'hésitez pas à prendre contact avec vos interlocuteurs locaux :

 Secteur Adour, Pays Xarnegu : 05 59 29 62 02 hasparren@otpaysbasque.com 
Emmanuelle DISSARD e.dissard@otpaysbasque.com

 Secteur Basse-Navarre : 05 59 37 03 57 saintjeanpieddeport@otpaysbasque.com 
Marie Hélène ERNAGA  mh.ernarga@otpaysbasque.com

 Secteur Soule : 05 59 28 51 28 tardets@otpaysbasque.com 
Jean OTAZU  j.otazu@otpaysbasque.com

 Secteur  Sud-Labourd : 05 59 26 03 16 saintjeandeluz@otpaysbasque.com 
Isabelle FORGET i.forget@otpaysbasque.com

Autres services :

 Service communication Nicolas PRINCE  n.prince@otpaysbasque.com   
 Service commercial Pascale PARRE p.parre@otpaysbasque.com

 Service finances Amandine PODRAS a.podras@otpaysbasque.com

 Relations Partenaires Serge OSPITAL s.ospital@otpaysbasque.com

 Direction générale Nicolas MARTIN n.martin@otpaysbasque.com

 

Pour vous informer sur le coronavirus voici quelques sites : 

https://solidarites-sante.gouv.fr/coronavirus
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
     https://www.santepubliquefrance.fr

 

Une plateforme téléphonique est à votre disposition : 0 800 130 000(appel gratuit)

 

 

Les interlocuteurs locaux mobilisés à vos côtés :

  • CCI Bayonne Pays Basque
    Dans le contexte du nouveau confinement, et après le récent couvre-feu sanitaire sur de nombreuses entreprises (cafés, bars, restaurants, hôtels, évènementiel, culture, salles de sports, commerces alimentaires, activités annexes dans nos centres-villes comme le secteur de l'habillement ou de la chaussure…), les besoins d'accompagnement des chefs d'entreprise vont croissant. Votre CCI est totalement mobilisée à vos côtés pour faire face à l’état d’urgence sanitaire.

    Contacts : 
via ce formulaire  
- ou par e-mail à : covid19@bayonne.cci.fr

- ou par téléphone 05 59 46 59 46 (du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 16h). 

  • AaDT64
    L'ensemble de l'équipe de l'AaDT 64 est mobilisée pour vous vous accompagner dans votre quotidien en mettant notamment à votre disposition informations et outils sur son site internet
      pro.tourisme64.com

 

 Dernières mesures de soutien de l'Etat

  • Une prise en charge à 100% de l'activité partielle jusqu'à fin 2020

L'Etat prolonge la prise en charge à 100 % de l'activité partielle jusqu'au 31 décembre 2020 pour l'ensemble des entreprises liées au secteur touristique.

  • Elargissement du fond de solidarité

Le fonds de solidarité reste accessible jusqu'à la fin de l'année 2020. Il est élargi aux entreprises de moins de 50 salariés, sans condition de chiffre d'affaires, pour les secteurs faisant l'objet du plan tourisme.
Pour les entreprises situées en zone de couvre-feu puis en fermeture administrative, qui justifient d'une perte de chiffre d'affaires supérieure à 50 %, l'aide pourra s'élever jusqu'à 10 000 euros, sans plafonnement à 60 % du chiffre d'affaires.
Contact : Direction générale des Finances publiques

  • Exonération des cotisations sociales

Toutes les entreprises de moins de 50 salariés, fermées administrativement bénéficieront d'une exonération totale de leurs cotisations sociales.
Toutes les PME du tourisme qui restent ouvertes mais qui auraient perdu 50% de leur de chiffre d'affaires auront le droit aux mêmes exonérations de cotisations sociales patronales et salariales.
Pour les travailleurs indépendants, les prélèvements seront automatiquement suspendus.

  • Report des échéances fiscales

Les entreprises concernées par une interruption ou une restriction de leur activité liée à une mesure de fermeture, peuvent solliciter des délais de paiement pour leurs impôts directs.
L'échéance de la taxe foncière des entreprises propriétaire-exploitantes de leur local commercial peut être reportée de 3 mois, sur simple demande.
Rapprochez vous du service des impôts.

  • « Le Prêt Garanti par l'Etat saison »

Depuis le 5 août 2020, le PGE saison est mis en œuvre dans les réseaux bancaires avec des conditions d'octroi plus favorables et un plafond plus élevé que le PGE classique. Basé sur les 3 meilleurs mois de l'année 2019, le plafond maximum peut passer de 25% pour le PGE classique à 80% dans le cadre du « PGE saison » en fonction de la saisonnalité de l'activité. La procédure de demande de prêt reste la même, l'entreprise doit dans un premier temps déposer une demande auprès de sa banque. Les PGE sont accessibles jusqu'au 30 juin 2021.
Les entreprises qui le souhaitent pourront demander un nouveau différé de remboursement d'un an, soit deux années au total de différé.

  • La prise en charge des loyers

Dans le projet de loi de finances pour 2021, un crédit d'impôt pour inciter les bailleurs à annuler une partie de leurs loyers, sera introduit. Cette mesure bénéficiera aux entreprises de moins de 250 salariés fermées administrativement ou appartenant au secteur hôtellerie, cafés, restauration (HCR). Tout bailleur qui sur les trois mois d'octobre, novembre et décembre 2020, accepte de renoncer à au moins un mois de loyer, pourra bénéficier d'un crédit d'impôt de 30 % du montant des loyers abandonnés.
L'aide sera cumulable avec le fonds de solidarité. La dépense de l'État pour ce crédit d'impôt est évaluée  à environ 1 milliard d'euros au total.
Consulter le site du plan Relance Tourisme

Ci-dessous pour mémoire les mesures de soutien immédiates aux entreprises prises par le Gouvernement :

  1. Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs) ;
  2. Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ;
  3. Le report du paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté ;
  4. Une aide de 1 500 euros pour les plus petites entreprises, les indépendants et microentreprises des secteurs les plus touchés grâce au fonds de solidarité financé par l’Etat et les Régions ;
  5. La mobilisation de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
  6. Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
  7. Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
  8. L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
  9. La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Pour plus d'informations sur ces mesures, rendez-vous sur www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises
Numéro unique pour plus d’information : 0 800 130 000.

Brochures explicatives à télécharger :

 

Bpifrance : les mesures de soutien aux entreprises

 

BPI France a mis en place une série de mesures et un accès dédié aux entreprises pour les renseigner et les orienter pour traiter leurs problèmes de trésorerie. Parmi les mesures :

- la prolongation des garanties classiques des crédits d’investissement,

- le réaménagement sur demande des crédits moyen et long terme pour les clients Bpifrance.

Voir le détail des mesures

Contact et sollicitation : formulaire en ligne / numéro vert : 0 969 370 240

 

Amélioration de la trésorerie à court terme :

Dans le cadre du plan de relance de soutien d'urgence aux entreprises, avec ses partenaires (Régions, banques, ...), Bpifrance lance des prêts de soutien à la trésorerie. Prêts sans garantie, sans sûretés réelles sur les actifs de la société ou de son dirigeant, ils sont dédiés aux TPE, PME, ETI qui traversent un moment difficile lié à la crise sanitaire COVID-19.

  • Avec les Régions, le prêt Rebond de 10 à 300 000€, bonifié sur une durée de 7 ans avec 2 ans de différé.
  • Le prêt Atout, jusqu’à 5M€ pour les PME, 30M€ pour les ETI, octroyé sur une durée de 3 à 5 ans avec un différé d’amortissement.

 

Les conseils d'Atout France

 

Voici les mesures sanitaire pour faciliter la reprise : ici

 


Le dispositif de la Région Nouvelle-Aquitaine

 

Le 17 mars 2020, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lancer un dispositif exceptionnel de 50 millions d’euros pour les entreprises.

Dans ce cadre, elle participera à hauteur de 20 millions d'euros au fonds national de solidarité cogéré par l'Etat et les Régions au profit des très petites entreprises impactées par la crise du Coronavirus. Celles dont le chiffre d'affaires est de moins de 250 000 euros recevront d'ici à la fin du mois une aide forfaitaire automatique de 1500 euros.

Une enveloppe nouvelle de 10 millions de prêts abondera les prêts rebonds gérés par la banque publique d’investissement (Bpifrance). La Région débloque également un prêt d'urgence de 15 millions d'euros pour aider les entreprises régionales non éligibles à ces dispositifs à passer le cap.

Un fonds de soutien régional d'au moins 5 millions d'euros viendra soutenir les associations en subvention directe, dans les domaines de la culture, du sport et de l'Economie Sociale et Solidaire...

En lien étroit avec le réseau des CCI, des Chambres des métiers et les associations spécialisées, la Région mettra en place une cellule d'écoute et de veille afin d'aider individuellement les dirigeants d'entreprises. Une plate-forme virtuelle de suivi sera mise en œuvre avec les banques, les services de l'Etat, la Région, Bpifrance et la Banque de France.

Infos et détails sur entreprises.nouvelle-aquitaine.fr

 

 

  • CMA des Pyrénées-Atlantiques

Votre contact : soutien-covid19@cma64.fr  / SOS Artisans : 05 59 55 12 02

  • DIRECTE Nouvelle Aquitaine

Votre contact : na.gestion-crise@direccte.gouv.fr / 05 56 99 96 50

  • BPI Nouvelle-Aquitaine, délégation de Pau

Contact : 05 59 27 10 60
Cellule de crise : 0 969 370 240 (service et appel gratuits)